« Le parc de Villeroy ». Levitt propose des maisons individuelles sur des terrains de 500 à 1 800 m2.

Celles-ci sont de couleur blanche ou en briques apparentes, à étage ou de plain-pied. Les volets « persiennés », les boiseries blanches, les colonnes donnent à ce village un côté américain (ce qui n’est pas étonnant quand on connaît l’origine de ce constructeur).

Il n’y a aucune clôture et il existe de nombreux espaces verts, ce qui à l’époque est un concept assez peu répandu en France.

Types de maisons

 

 

 

 

 

 

 

b) Puis à partir de 1977, il n'y a plus qu'un programme unique :

Levitt à Mennecy

 

Pour naviguer sur le site du village Levitt, utilisez le sommaire en haut et à gauche de votre écran.
Pour obtenir une meilleure définition des photos, cliquez sur l'image concernée !

Cette synthèse ne peut être reproduite sans autorisation préalable de l'association Mennecy et son Histoire.

 

 

MENNECY ET SON HISTOIRE
Association régie par la loi de 1901

Les différents programmes (1971-1980)

a) De 1970 à 1976, le programme est subdivisé en 2 ensembles :

La colline de Verville et le parc de Villeroy.


                « La colline de Verville » est constituée de maisons mitoyennes regroupées par séries de 8 maisons qui possèdent ou non un sous-sol (très prisé des Français à cette époque) sur des terrains qui avoisinent les 300 m2
.

Types de maisons